Warning: file_get_contents(): php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Name or service not known in /homepages/7/d318975988/htdocs/wp-content/plugins/sharify/admin/sharify_count.php on line 24

Warning: file_get_contents(http://urls.api.twitter.com/1/urls/count.json?url=http://mushroom.jobs/blog/5-idees-recues-totalement-fausse-sur-les-recruteurs/): failed to open stream: php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Name or service not known in /homepages/7/d318975988/htdocs/wp-content/plugins/sharify/admin/sharify_count.php on line 24

Cette semaine, Mushroom vous présente les 5 idées reçues sur le quotidien des recruteurs. Au menu : un métier facile, des méchants recruteurs qui ne répondent jamais aux candidatures ou la bonne séance chez le psy…

Recruteurs - Mushroom, Cabinet de recrutement, chasseurs de têtes, chasseur de tête, communication, marketing, digital, start-up, agence, annonceurs

“Tout le monde peut recruter, c’est facile !”

Beaucoup trop de personnes considèrent que recruteur n’est pas un métier à part entière. Chacun a l’impression qu’il pourrait lui aussi le faire, et mieux. Pourtant, être recruteur est un vrai travail, et cela nécessite une formation et de la pratique, comme toute autre profession.

En effet, exercer un métier depuis des années et en connaître tous les coins et recoins ne suffit pas à faire de vous un bon chasseur. Au cours de son initiation, le Padawan du recrutement doit apprendre à évaluer un candidat, à poser les bonnes questions au bon moment, à analyser les points forts et faibles du profil,…

Les compétences clés du recruteur sont, entre autres : cibler, trouver, évaluer, comprendre et enfin séduire.

D’ailleurs, les talents du recruteur évoluent et s’aiguisent avec son expérience : plus il trie les CV et fait passer des entretiens, plus il a une idée précise de ce qu’il recherche, des questions les plus utiles, des erreurs à éviter…

Recruteurs - Mushroom, Cabinet de recrutement, chasseurs de têtes, chasseur de tête, communication, marketing, digital, start-up, agence, annonceurs

” J’ai rendez-vous avec un recru-tueur “

Non, le recruteur n’est pas un coupeur de têtes. Notre but principal est de comprendre vos motivations,  de découvrir qui vous êtes et de connaître vos compétences métiers. Certes, il peut nous arriver parfois de manquer de tact, ce qui provoque une image fantasmée chez certains de nos candidats.  Toutefois, en aucun cas nous n’avons pour vocation de vous descendre ou de vous tendre des pièges.  C’est parce que nous avons une marge de manoeuvre proche de 0, que nous souhaitons être sûr à 100 %. Dédramatisez le personnage, on est pas si méchant !

Psy - Recruteurs - Mushroom, Cabinet de recrutement, chasseurs de têtes, chasseur de tête, communication, marketing, digital, start-up, agence, annonceurs
“Un entretien c’est comme une bonne séance chez le psy ! “

En entretien, évitez à tout prix de vous étendre sur vos problèmes personnels ou de raconter votre vie. « Nous ne souhaitons pas déshumaniser la relation, indique Hubert Levesque, directeur général du cabinet Morgan McKinley, mais il est important de bien faire la part des choses. Évitez par exemple de justifier maladroitement une contre-performance professionnelle ou un problème d’évolution par un souci de santé personnel ou familial passager, sauf en cas de problème grave bien sûr. »

Ne détaillez pas non plus ce qui n’allait pas dans votre précédent job : mauvais management, manque de formation et autres qualificatifs dont nous tairons les origines… Vous passerez pour une personne négative qui tente de se justifier quant à son échec.

Image: débordé - Recruteurs - Mushroom, Cabinet de recrutement, chasseurs de têtes, chasseur de tête, communication, marketing, digital, start-up, agence, annonceurs

“On ne répond jamais à mes candidatures… Les recruteurs font ce qu’ils veulent!”

Nous sommes d’accord, toute action de votre part (envoi de votre profil, réponse à une offre) mérite une réponse claire et précise du recruteur. Il faut rappeler que nous recevons une multitude de candidatures et que, malgré une “bonne organisation”, il se peut que certains profils n’aient pas de réponses, qu’ils passent à travers les mailles du filet…

Le recruteur avance vite, premier arrivé, premier servit. Nous devons généralement répondre à des demandes urgentes de la part de nos clients, ce qui implique une certaine réactivité. Dans ce sens lorsque la shortlist est finalisée, le dossier est mis en “stand-by” et donc nous ne qualifions plus d’autres candidatures. Il ne faut surtout pas hésiter à relancer le recruteur pour connaitre l’avancé du process. Gardez bien en tête que chaque CV envoyé est généralement conservé sur la base de données de celui-ci. Cela signifie que vous serez automatiquement recontacté dès qu’une opportunité correspondant à votre parcours se présentera.

Image: entretien - Recruteurs - Mushroom, Cabinet de recrutement, chasseurs de têtes, chasseur de tête, communication, marketing, digital, start-up, agence, annonceurs

Ce n’est pas… un interrogatoire

Enfin, l’entretien ne se résume en aucun cas à un jeu de questions/réponses avec un rapport de force. Au contraire, vous saurez que l’échange prend une bonne tournure s’il se déroule sous forme de dialogue d’égal à égal.

Faites en sorte que le recruteur ne mène pas l’entretien de bout en bout (enfin pas trop non plus! )  auquel cas vous vous sentirez sur la défensive.

Pour rappel, le recruteur cherche à mesurer et analyser des éléments concrets de performance, à évaluer votre savoir-être comme le dynamisme ou votre ouverture d’esprit… Il ne faut pas se mettre dans la peau d’un autre. Cette stratégie trouvera d’ailleurs vite ses limites face à un recruteur qui connaît la chanson.

Sources : ici &