“Shining”, “Thelma et Louise” ou “Le Parrain” : Marion Creusvaux et Julien Pestel (alias les Creustel) refont les doublages de films pour les adapter au temps du confinement. Dialogues, bruitages : le son colle parfaitement à l’image, pour un résultat souvent à pleurer de rire. On en redemande !

Ils ont attiré 180 000 abonnés sur Instagram en à peine deux semaines : succès spectaculaire. Marion Creusvaux et Julien Pestel ont créé un compte Instagram, contraction de leur deux noms : “Creustel”.

Ces deux comédiens, qui se sont rencontrés sur un tournage du Palmashow, ont décidé de mettre à profit le confinement pour faire du doublage. Ils choisissent des scènes cultes de films tout aussi cultes, gardent l’image intacte mais modifient le son.

Souvenez-vous de Shining, film de Stanley Kubrick : Jack Nicholson qui tape comme un fou furieux sur sa machine à écrire. Revu et corrigé par Creustel, cela donne un homme exaspéré parce qu’il doit imprimer son attestation avant de sortir de chez lui… L’image colle parfaitement au son, c’est impressionnant. Les deux comédiens font un boulot de doublage très pro. Chaque respiration, chaque bruitage, chaque réplique est parfaitement en place.

 

Souriez, vous êtes doublés

Il y a quinze vidéos en ligne pour l’instant, elles sont toutes hilarantes. J’aurais tendance à dire que celles consacrées à des films effrayants sont les plus efficaces. Sans doute parce qu’on est tous et toutes à fleur de peau en ce moment, vous avez peut-être remarqué qu’on pleure de rire plus facilement… Et le mélange entre un souvenir de cinéma terrifiant et des dialogues drôles donne un cocktail parfait. Ah, Le Silence des Agneaux ! Jodie Foster et Anthony Hopkins. La flic rend visite au dangereux criminel dans sa cellule… Hannibal Lecter confiné, avouez que c’est du petit lait.

Plus belle la vie de confiné

Vous trouverez aussi Dirty Dancing, Sixième Sens et Le Parrain en version confinée. Chacun se précipitera sur son film culte. Le mien, c’est Thelma et Louise.  

Soyez attentif : c’est bien France Gall qu’on entend dans l’auto-radio quand Geena Davis et Susans Sarandon prennent la route. Le soin apporté aux détails est délicieux !

Avec, à chaque fois, un humour scatologique assumé. C’est fin, c’est très fin, ça se mange sans faim ! Finalement, tout est dit dans leur slogan, celui qui s’affiche en guise de biographie sur leur compte : « Plus belle la vie de confiné »

Le compte Instagram de CREUSTEL. 


Source : France Inter