Melty.fr représente une des plus grandes réussites françaises en termes d’information participative adressée aux jeunes.

Les écouteurs tombant sur le ventre en forme de Y, cette génération de 18-30 mordue des réseaux sociaux, de l’usage du mobile, de la dextérité dans le multitâche, est une cible difficile à cerner et à séduire.

Pari réussi par Alexandre Malsch et Jeremy Nicolas (co fondateur et DGA)  qui, très vite, se lancent dans la création d’un site d’actualité dédié aux jeunes. Les deux créeront la société meltyNetwork (eeple) et  melty.fr en 2008.

Et le succès est immédiat ! En 2009, Bouygues Telecom Initiatives et le groupe IONIS rejoignent le capital de meltyNetwork qui gagne le « prix d’argent » du DDB Innovation Challenge. En 2010, meltyNetwork devient un véritable éditeur « Pure Player » en intégrant tous les corps de métier nécessaires à la réalisation du projet et en devenant le premier groupe média 100% jeune grâce au lancement de deux sites dédiés à la mode des 18/30 (meltyFashion et meltyStyle) et au buzz (meltyBuzz). Suivront ensuite meltyFood et Fan2.

Mais qu’est-ce qui fait vraiment le succès de ce media ?

La technologie, bien sûr (on peut souligner le fait que melty.fr a intégré un “Ticker maison” affichant en temps réel l’actualité du réseau et des contacts melty bien avant que Facebook ne s’y mette), mais aussi un regard toujours attentif à son public, via des articles à forte valeur ajoutée, interactifs, intéressants, interconnectés… Comme la génération Y !

Melty.fr effectue un vrai travail de journalisme n’hésitant pas à réaliser d’excellents reportages, en particulier sous forme de vidéo.

Si chez melty.fr, plus qu’ailleurs encore, le SEO est au cœur des préoccupations, les rédacteurs doivent créer du contenu de qualité, unique et engageant afin que lecteur prenne plaisir à lire les news et ait envie de commenter, aimer, partager sa lecture.

Cet effort d’optimisation en amont se poursuit une fois les articles publiés, via un suivi post publication et l’animation de la communauté des lecteurs.

Avec une moyenne de 70 articles écrits par jour, et par rubrique, et plus de 9,3 M de V/U par mois (source eStat mediametrie JUIN 2012) sur l’ensemble des sites du réseau, melty.fr est devenu une véritable institution du web français… Un succès qui n’est pas destiné à s’arrêter…

Toujours à la pointe, Y for Young suivra certainement la génération Z où les mots Communication, Collaboration, Connexion et Créativité assument un sens que melty.fr a déjà compris il y a fort longtemps !