Warning: file_get_contents(): php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Name or service not known in /homepages/7/d318975988/htdocs/wp-content/plugins/sharify/admin/sharify_count.php on line 24

Warning: file_get_contents(http://urls.api.twitter.com/1/urls/count.json?url=http://mushroom.jobs/blog/makerspace-hackerspace-fablab-les-lieux-ou-linnovation-se-cree/): failed to open stream: php_network_getaddresses: getaddrinfo failed: Name or service not known in /homepages/7/d318975988/htdocs/wp-content/plugins/sharify/admin/sharify_count.php on line 24

Hackerspace, Makerspace, Fablab… Ces mots existent depuis plusieurs années mais jamais comme aujourd’hui ils sont au cœur de l’innovation et du futur.

Mais connaissez-vous vraiment ces termes et leur ampleur ? Petit focus didactique – ludique sur ce qui est, avant tout, un état d’esprit.

Makerspace, Hackerspace, FabLab - Mushroom Conseil, chasseurs de têtes, cabinet de recrutement - Makerspace, digital, web, innovation, start up

Hackerspace

Un hackerspace, hacklab ou media hacklab est un lieu où des gens avec un intérêt commun (souvent autour de l’informatique, de la technologie, des sciences, des arts…) peuvent se rencontrer et collaborer. Les Hackerspaces peuvent être vus comme des laboratoires communautaires ouverts, où des gens (les hackers) peuvent partager ressources et savoir.

Beaucoup de hackerspaces utilisent et participent à des projets autour du logiciels libres, du hardware libre, ou des médias alternatifs.

Ils sont souvent physiquement installés dans des maisons des associations ou des universités, mais dès que le nombre d’adhérents et l’éventail des activités augmente ils déménagent généralement dans des espaces industriels ou d’anciens entrepôts.

A Paris, par exemple, Guyzmo a crée LOOP (LOOP : Laboratoire Ouvert Ou Pas) à République.

C’est un lieu qui réunit ce que l’on appelle des hackers, les hackers étant des « bidouilleurs », des gens passionnés de technologies, que ce soit l’informatique, la mécanique ou la biologie. Des lieux pour qu’ils puissent se réunir de façon à pouvoir créer une synergie et pouvoir mener à bien des projets en coopération. Cette synergie est orientée vers le “faire”, vers la réalisation.

En effet, Eric S. Raymond définit ces personnes ainsi : “le hacker est celui qui apprécie le challenge intellectuel du dépassement créatif et du contournement des limitations.” Voilà le facteur commun, le point qui fait que ces gens, se réunissent et ont envie de se réunir dans un tel lieu, pour finalement aboutir, créer des projets et mener à bien leurs idées, leurs envies.

En France, depuis quelques années  beaucoup de hackerspaces émergent. Cela a commencé par un hackerspace en banlieue parisienne, le /tmp/lab (Vitry Sur Seine), suivi par le Tetalab à Toulouse. Un autre groupe est en train de s’installer à Grenoble. Un autre hackerspace vient d’ouvrir à Nanterre, l’Electrolab. Et encore un autre dans le nord de Paris. Sans oublier Rennes, avec le Breizh Entropy Lab.

Makerspace

Maker, c’est avant tout un état d’esprit, à mi-chemin entre la tradition du faire soi-même, héritée du passé, et les nouvelles technologies qui offrent une multitude de possibilités pour créer et inventer. Trois motivations poussent les individus à s’inscrire dans ce mouvement. D’abord, une envie personnelle, celle de se faire plaisir, de faire quelque chose d’amusant et de créatif. Ensuite, l’envie de partager, de participer à un projet social. Et enfin, pour certains, un enjeu commercial.

Makerspace - Mushroom Conseil, cabinet de recrutement, chasseurs de têtes - Makerspace, digital, start up, web, innovation

ICI Montreuil, plus grand makerspace de France

C’est en 2013 que s’ouvrait à Montreuil, dans une partie de l’ancienne usine de fabrication de matériel électrique Dufour, le plus grand makerspace, espace de travail collaboratif et solidaire de France. Aujourd’hui, sur 1700 m2, ce « tiers-lieu » de travail à la fois lieu de coworking, pépinière, incubateur, fab lab, makerspace et usine à prototypes, fédère une communauté de 165 artistes, artisans, entrepreneurs et startups créatives de l’Est parisien. Au total ce sont 56 savoir-faire artistiques, artisanaux et numériques qui sont représentés.

«Contrairement à d’autres lieux 100% numériques, le makerspace ICI Montreuil est décloisonné. Les 56 savoir-faire représentés se répartissent de façon équilibrée entre savoir-faire numériques (fab lab manager, community manager, web designer, ingénieur roboticien, etc.), artisanaux (relieurs d’art, menuisiers, ébénistes, stylistes, créateurs de bijoux, socleurs, tisserands, maroquiniers, etc.) et artistiques (street artistes, graffeurs, plasticiens, artistes 3D, sculpteurs, designers, etc.). Cette approche permet à chaque utilisateur de trouver au sein-même de notre communauté l’ensemble des ressources nécessaires pour mener à bien son projet » Nicolas Bard co-fondateur du makerspace, ICI Montreuil.

Fablab

Un fab lab (contraction de l’anglais fabrication laboratory, « laboratoire de fabrication ») est un lieu ouvert au public où il est mis à sa disposition toutes sortes d’outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d’objets.

La caractéristique principale des fablab est leur « ouverture ». Ils s’adressent aux entrepreneurs, aux designers, aux artistes, aux bricoleurs, aux étudiants ou aux hackers en tout genre, qui veulent passer plus rapidement de la phase de concept à la phase de prototypage, de la phase de prototypage à la phase de mise au point, de la phase de mise au point à celle de déploiement, etc. Ils regroupent différentes populations, tranches d’âge et métiers différents. Ils constituent aussi un espace de rencontre et de création collaborative qui permet, entre autres, de fabriquer des objets uniques: objets décoratifs, objets de remplacement, prothèses, orthèses, outils…

Pour être appelé fablab, un atelier de fabrication doit respecter la charte des fablabs, mise en place par le Massachusetts Institute of Technology (MIT). Pour être identifié en tant que « fab lab MIT », il faut passer une certification et des formations, mais un fablab n’est pas nécessairement affilié au MIT. Les fablabs sont réunis en un réseau mondial très actif, d’après son initiateur Neil Gershenfeld.

En France, l’État désigne ce type d’installation « atelier de fabrication numérique ».

Par exemple, Le Petit FabLab de Paris est un atelier de fabrication numérique dédié aux projets collaboratifs et de bien commun.

La Cité des Sciences a également mis en place Le Fab Lab, atelier partagé, orienté vers la fabrication numérique. Dans ce lieu, vous faites partie d’une communauté d’échanges, vous donnez forme à vos projets créatifs, en autonomie ou avec les autres.

Les Steampunks, makers décalées

Et pour aller plus loin, regardez cette vidéo qui retrace un reality show américain complètement dédié aux makers Steampunk… Enjoy !